Voir le contenu du panier
Panier (0)

La photo aérienne en ULM

 

Le terme ULM (Ultra Léger Motorisé) regroupe des appareils dont les poids à vide vont de 25 à 320 kg, les vitesses de vol maximales de 40 à près de 300 km/h et les prix de 7.000 à plus de 120.000 € soit en résumé, des appareils aux performances et aux possibilités d'utilisation en photo aériennes très différentes.
Tous les ULM ont en commun un poids maximal au décollage limité à 450 Kg (472 kg si l'ulm est équipé d'un parachute de secours) et 2 places au maximum pilote compris.
Les ULM ont été conçus comme un moyen de loisirs aérien, plus simple et moins couteux que l'aviation de tourisme habituelle. Un cadre règlementaire plus souple leurs à permis un développement rapide. Très logiquement certains constructeurs et exploitants ont pensé à les utiliser pour des travaux aériens comme le traitement agricole, le remorquage de banderoles, la surveillance aérienne ou la photographie aérienne. La France est un des rares pays en Europe à autoriser l'utilisation d'ULM pour des travaux aériens comme la photographie aérienne mais à la condition que ce soit dans le cadre d'une structure professionnelle (pilote titulaire d'une DNC et dépose d'un manuel d'activités particulières notamment).
L'argument mis en avant pour l'ULM est celui d'un coût plus faible comparé aux autres vecteurs, c'est à la fois vrai et faux, vrai parce qu'une heure de vol en ULM coûte sensiblement 2 fois moins qu'une heure de vol en avion et 3 fois moins qu'une heure de vol en hélicoptère, faux parce qu'une heure d'ULM ne permet pas de faire le même travail et encore moins la même quantité de travail que l'avion ou l'hélicoptère :

Les paramoteurs : le paramoteur est probablement le plus petit aéronef existant, constitué d'une voile proche de celle des parachutes, et d'un châssis sur lequel est fixé un moteur, il tient replié dans un coffre de voiture et atteint une vitesse maximale de 40 km/h environ. Le paramoteur est un équipement de loisir, sa simplicité d'utilisation, et son coté « avion de poche » en font un appareil très économique et agréable à piloter qui compte à juste titre de nombreux inconditionnels. Le paramoteur est par contre mal adapté à la prise de vue aérienne (la plupart sont monoplace, le pilote doit lâcher les commandes de vol pour prendre en main l'appareil photo qu'il porte autour du cou), il est impossible de changer un objectif ou un accessoire en vol, ou encore de manipuler des cartes ou des notes concernant les vues à effectuer. Très sensible au vent et aux mouvements thermiques sa plage d'utilisation est faible, comme tout les ULM il est exclu des dérogations de survol indispensables pour les rassemblements de personnes ou les agglomérations. De plus, les paramoteurs ne sont quasiment jamais équipés d'un transpondeur, et rarement d'une radio VHF, équipements obligatoires dans les espaces aériens de classe C & D qui entourent la plupart des aéroports dans un rayon allant jusqu'à 20 km.

Les pendulaires : les ULM pendulaires ont de par leur conception des inconvénients majeurs pour la photo aérienne : l'absence de cabine fermée fait que le photographe est en permanence dans un vent relatif de 70 à 120 km/h, impossible par conséquent de consulter des notes, cartes, ou de changer un objectif ou un accessoire sans risque de le perdre en vol et de le voir passer dans l'hélice située juste à l'arrière, ce qui représente un réel danger. De plus, de nombreux câbles de renforts rentrent dans le champ de prise de vue où imposent un cadrage pour les éviter qui ne sera pas forcement le meilleur cadrage pour le sujet à photographier.

Photo aérienne - ULM pendulaire
ULM pendulaire

Les ULM 3 axes : les ULM 3 axes sont conçus et se pilotent comme des avions traditionnels, c'est dans cette catégorie qu'on trouve les ULM les mieux adaptés à la prise de vue aérienne même si tous les modèles de 3 axes ne conviennent pas.

L'Ulm 3 axes idéal pour la photo aérienne est un appareil à aile haute, avec une cabine fermée dont la porte coté photographe peut se retirer ou s'ouvrir en vol (les photos au travers d'une vitre sont exclues), dont les haubans d'ailes sont le plus en retrait possible de la cabine et dont le poids à vide n'excède pas 240 Kg pour permettre une autonomie minimale avec 2 personnes à bord tout en restant conforme à la réglementation sur la masse maximale.

Photo aérienne - ULM 3 axes
ULM 3 axes

D'autres moyens pour réaliser des photos aériennes :


PHOTOS AERIENNES

PHOTO AERIENNE

VIDEO AERIENNE

LOCATIONS

L'Europe vue du ciel - Photographie, vidéo et surveillances aériennes - Location d'hélicoptères
Réalisation de toutes photos aeriennes sur commande - Cession de droits de reproduction sur vues aeriennes de photothèque

Conditions générales - Politique de confidentialité - Mettre ce site en page d'accueil - Ajouter aux favoris - Ajouter le moteur de recherche - Envoyer cette page à un ami
Copyright © 1999-2014 L'Europe vue du ciel Sarl - Tous droits réservés, aucune photo aerienne de ce site ne peut être reproduite sans accord écrit de l'Europe vue du ciel